Ingénieur R&D en métallurgie - Développement d'une nuance d'inox Austénitique - Stage (h/f)

Ugine, France

Ugitech, une entreprise du Groupe Swiss Steel, est l’un des fabricants leaders de produits longs en acier inoxydable, dans le monde entier. Ses principaux produits, les billettes, les barres, le fil machine et le fil tréfilé, sont issus de sa propre aciérie, transformés dans son laminoir à chaud et ses tréfileries. Les aciers inoxydables sont caractérisés par leurs hautes propriétés mécaniques. Ils sont utilisés pour la fabrication d’une multitude de pièces, parmi lesquelles les vannes, les composants de turbines, les baguettes de soudure ou les instruments chirurgicaux. Avec plus de 100 ans d’expérience dans la fabrication de l’acier et des travaux de recherche permanents dans le domaine de la métallurgie, l’entreprise garantit aux clients de ses marchés tels que l’industrie automobile, la construction, l’industrie des procédés, l’industrie aéronautique et spatiale, ainsi que la technique médicale, des solutions optimales pour des applications très exigeantes.
Ce projet de stage, confié à un élève en dernière année d'école d'ingénieur, vise à développer une nuance austénitique sans Nickel, inédite pour Ugitech, destinée au marché médical où certaines normes imposent, pour des questions d'allergie, une absence de Nickel. Pour garder une structure austénitique, le Nickel, largement présent dans les nuances inoxydables austénitiques classiques, devra être remplacé par des éléments gamma-gène tels que l'Azote, le Manganèse ou le Cuivre. Après une étape de sélection des compositions sur la base de calculs thermodynamiques, des coulées laboratoire de 25kg de deux nuances austénitiques sans Nickel et d'une nuance austénitique de référence ont été élaborées puis forgées en barres.

Vos Missions

Le stagiaire sera basé au centre de recherches d'Ugitech et aura pour mission de caractériser la microstructure et les propriétés de ces alliages nouveaux pour Ugitech.
- Sur les prélèvements de lingots, il caractérisera par micrographie le mode de solidification et évaluera les conditions de dissolution de la ferrite lors du réchauffage avant laminage.
- Sur les barres forgées, il procèdera à des essais de forgeabilité visant à déterminer la ductilité en traction du métal dans la gamme de température 900 – 1200 °C, pour évaluer la faisabilité d'un laminage à chaud industriel et optimiser les conditions de réchauffage.
- Des essais de traitement thermiques suivis de caractérisations micrographiques permettront de déterminer les conditions en température et temps de remise en solution des carbures et des nitrures de chrome en vue de définir le cycle de traitement thermique (hypertrempe).
- Enfin, les propriétés mécaniques en traction et en résilience à basse température, ainsi que la tenue à la corrosion seront testées sur le métal hypertrempé.

L'objectif de ce travail est d'évaluer la faisabilité industrielle et l'intérêt en termes de propriétés d'une nuance austénitique sans Nickel pour pouvoir décider d'un éventuel essai à l'échelle industrielle.

Votre Profil

  • Elève en dernière année d'école d'ingénieur généraliste ou spécialisé en sciences des matériaux (type INSA, Phelma,…)
  • Vous possédez des connaissances en métallurgie.
  • Curiosité, dynamisme et autonomie
  • Goût pour le travail en transversal et en équipe
  • Esprit de synthèse

Nous vous proposons

  • Un stage d'une durée de 6 mois à partir du 1er trimestre 2023
  • Une gratification de stage de 750€ à 850€ par mois selon profil + indemnité d’hébergement sous conditions.
  • Accès au restaurant d'entreprise

Ingénieur R&D en métallurgie - Développement d'une nuance d'inox Austénitique - Stage (h/f)

Ugine, France

Ugitech, une entreprise du Groupe Swiss Steel, est l’un des fabricants leaders de produits longs en acier inoxydable, dans le monde entier. Ses principaux produits, les billettes, les barres, le fil machine et le fil tréfilé, sont issus de sa propre aciérie, transformés dans son laminoir à chaud et ses tréfileries. Les aciers inoxydables sont caractérisés par leurs hautes propriétés mécaniques. Ils sont utilisés pour la fabrication d’une multitude de pièces, parmi lesquelles les vannes, les composants de turbines, les baguettes de soudure ou les instruments chirurgicaux. Avec plus de 100 ans d’expérience dans la fabrication de l’acier et des travaux de recherche permanents dans le domaine de la métallurgie, l’entreprise garantit aux clients de ses marchés tels que l’industrie automobile, la construction, l’industrie des procédés, l’industrie aéronautique et spatiale, ainsi que la technique médicale, des solutions optimales pour des applications très exigeantes.
Ce projet de stage, confié à un élève en dernière année d'école d'ingénieur, vise à développer une nuance austénitique sans Nickel, inédite pour Ugitech, destinée au marché médical où certaines normes imposent, pour des questions d'allergie, une absence de Nickel. Pour garder une structure austénitique, le Nickel, largement présent dans les nuances inoxydables austénitiques classiques, devra être remplacé par des éléments gamma-gène tels que l'Azote, le Manganèse ou le Cuivre. Après une étape de sélection des compositions sur la base de calculs thermodynamiques, des coulées laboratoire de 25kg de deux nuances austénitiques sans Nickel et d'une nuance austénitique de référence ont été élaborées puis forgées en barres.
Le stagiaire sera basé au centre de recherches d'Ugitech et aura pour mission de caractériser la microstructure et les propriétés de ces alliages nouveaux pour Ugitech.
- Sur les prélèvements de lingots, il caractérisera par micrographie le mode de solidification et évaluera les conditions de dissolution de la ferrite lors du réchauffage avant laminage.
- Sur les barres forgées, il procèdera à des essais de forgeabilité visant à déterminer la ductilité en traction du métal dans la gamme de température 900 – 1200 °C, pour évaluer la faisabilité d'un laminage à chaud industriel et optimiser les conditions de réchauffage.
- Des essais de traitement thermiques suivis de caractérisations micrographiques permettront de déterminer les conditions en température et temps de remise en solution des carbures et des nitrures de chrome en vue de définir le cycle de traitement thermique (hypertrempe).
- Enfin, les propriétés mécaniques en traction et en résilience à basse température, ainsi que la tenue à la corrosion seront testées sur le métal hypertrempé.

L'objectif de ce travail est d'évaluer la faisabilité industrielle et l'intérêt en termes de propriétés d'une nuance austénitique sans Nickel pour pouvoir décider d'un éventuel essai à l'échelle industrielle.
  • Elève en dernière année d'école d'ingénieur généraliste ou spécialisé en sciences des matériaux (type INSA, Phelma,…)
  • Vous possédez des connaissances en métallurgie.
  • Curiosité, dynamisme et autonomie
  • Goût pour le travail en transversal et en équipe
  • Esprit de synthèse
  • Un stage d'une durée de 6 mois à partir du 1er trimestre 2023
  • Une gratification de stage de 750€ à 850€ par mois selon profil + indemnité d’hébergement sous conditions.
  • Accès au restaurant d'entreprise
Postuler maintenant