Assistant ingénieur R&D / Fragilisation par hydrogène - STAGE (h/f)

Ugine, France

Ugitech, une entreprise du Groupe Swiss Steel, est l’un des fabricants leaders de produits longs en acier inoxydable, dans le monde entier. Ses principaux produits, les billettes, les barres, le fil machine et le fil tréfilé, sont issus de sa propre aciérie, transformés dans son laminoir à chaud et ses tréfileries. Les aciers inoxydables sont caractérisés par leurs hautes propriétés mécaniques. Ils sont utilisés pour la fabrication d’une multitude de pièces, parmi lesquelles les vannes, les composants de turbines, les baguettes de soudure ou les instruments chirurgicaux. Avec plus de 100 ans d’expérience dans la fabrication de l’acier et des travaux de recherche permanents dans le domaine de la métallurgie, l’entreprise garantit aux clients de ses marchés tels que l’industrie automobile, la construction, l’industrie des procédés, l’industrie aéronautique et spatiale, ainsi que la technique médicale, des solutions optimales pour des applications très exigeantes.
La fragilisation par hydrogène est un terme très général désignant la rupture prématurée des matériaux soumis à des sollicitations mécaniques en étant, ou en ayant été, exposés à un environnement hydrogénant. Ces phénomènes de fragilisation correspondent tous à une réalité industrielle. Suivant les cas, plusieurs mécanismes élémentaires peuvent agir de façon complémentaire ou opposée et conduire à une fragilisation macroscopique, caractérisée par la réduction de la ductilité du matériau et la modification des faciès de rupture. Une grande partie de la difficulté de compréhension de ces mécanismes de fragilisation résulte du fait que l'endommagement du matériau ne peut pas être prédit par une simple superposition des lois d'endommagement mécanique en environnement neutre et des lois liées à la dégradation du matériau par l'environnement.

Il existe principalement deux façons d'étudier la résistance à la fragilisation par l'hydrogène, ce qui nécessite de procéder à un chargement en hydrogène d'un matériau afin d'en étudier le comportement mécanique. La première consiste à faire pénétrer l'hydrogène dans le métal après réaction électrochimique, la seconde consiste à exposer le métal à une atmosphère d'hydrogène gazeux pur à température et pression fixées en autoclave.

Vos Missions

L'objectif de ce stage consiste à étudier le comportement de nuances d'acier inoxydable austéno-ferritiques (duplex) en chargement cathodique :
- en faisant varier les conditions expérimentales du chargement cathodique (milieu, paramètres électrochimiques, durée)
- en mesurant la quantité d'hydrogène dans le matériau après chargement
- en évaluant l'impact de l'hydrogène sur les propriétés mécaniques du matériau, au moyen d'essais de traction lente après et sous chargement

Les résultats obtenus seront comparés à ceux obtenus sur des aciers austénitiques, afin de mettre en évidence l'influence de la microstructure.

Votre Profil

  • Etudiant en dernière année d'école d'ingénieur, vous recherchez un stage de fin d'étude dans le domaine de la recherche en métallurgie.
  • Vous avez un goût prononcé pour la recherche et des connaissances de base dans l"hydrogène.
  • Rigueur, Organisation, capacité de synthèse et de rédaction sont vos principales qualités.
  • Vous êtes doté d'un bon relationnel.

Nous vous proposons

  • Stage d'une durée de 6 mois
  • Début à partir du 1er trimestre 2022
  • Gratification de stage de 750€ à 850€ /mois selon profil + possibilité d'indemnité logement
  • Accès au restaurant d'entreprise

Assistant ingénieur R&D / Fragilisation par hydrogène - STAGE (h/f)

Ugine, France

Ugitech, une entreprise du Groupe Swiss Steel, est l’un des fabricants leaders de produits longs en acier inoxydable, dans le monde entier. Ses principaux produits, les billettes, les barres, le fil machine et le fil tréfilé, sont issus de sa propre aciérie, transformés dans son laminoir à chaud et ses tréfileries. Les aciers inoxydables sont caractérisés par leurs hautes propriétés mécaniques. Ils sont utilisés pour la fabrication d’une multitude de pièces, parmi lesquelles les vannes, les composants de turbines, les baguettes de soudure ou les instruments chirurgicaux. Avec plus de 100 ans d’expérience dans la fabrication de l’acier et des travaux de recherche permanents dans le domaine de la métallurgie, l’entreprise garantit aux clients de ses marchés tels que l’industrie automobile, la construction, l’industrie des procédés, l’industrie aéronautique et spatiale, ainsi que la technique médicale, des solutions optimales pour des applications très exigeantes.
La fragilisation par hydrogène est un terme très général désignant la rupture prématurée des matériaux soumis à des sollicitations mécaniques en étant, ou en ayant été, exposés à un environnement hydrogénant. Ces phénomènes de fragilisation correspondent tous à une réalité industrielle. Suivant les cas, plusieurs mécanismes élémentaires peuvent agir de façon complémentaire ou opposée et conduire à une fragilisation macroscopique, caractérisée par la réduction de la ductilité du matériau et la modification des faciès de rupture. Une grande partie de la difficulté de compréhension de ces mécanismes de fragilisation résulte du fait que l'endommagement du matériau ne peut pas être prédit par une simple superposition des lois d'endommagement mécanique en environnement neutre et des lois liées à la dégradation du matériau par l'environnement.

Il existe principalement deux façons d'étudier la résistance à la fragilisation par l'hydrogène, ce qui nécessite de procéder à un chargement en hydrogène d'un matériau afin d'en étudier le comportement mécanique. La première consiste à faire pénétrer l'hydrogène dans le métal après réaction électrochimique, la seconde consiste à exposer le métal à une atmosphère d'hydrogène gazeux pur à température et pression fixées en autoclave.
L'objectif de ce stage consiste à étudier le comportement de nuances d'acier inoxydable austéno-ferritiques (duplex) en chargement cathodique :
- en faisant varier les conditions expérimentales du chargement cathodique (milieu, paramètres électrochimiques, durée)
- en mesurant la quantité d'hydrogène dans le matériau après chargement
- en évaluant l'impact de l'hydrogène sur les propriétés mécaniques du matériau, au moyen d'essais de traction lente après et sous chargement

Les résultats obtenus seront comparés à ceux obtenus sur des aciers austénitiques, afin de mettre en évidence l'influence de la microstructure.
  • Etudiant en dernière année d'école d'ingénieur, vous recherchez un stage de fin d'étude dans le domaine de la recherche en métallurgie.
  • Vous avez un goût prononcé pour la recherche et des connaissances de base dans l"hydrogène.
  • Rigueur, Organisation, capacité de synthèse et de rédaction sont vos principales qualités.
  • Vous êtes doté d'un bon relationnel.
  • Stage d'une durée de 6 mois
  • Début à partir du 1er trimestre 2022
  • Gratification de stage de 750€ à 850€ /mois selon profil + possibilité d'indemnité logement
  • Accès au restaurant d'entreprise
Postuler maintenant